Les derniers livres inspirants


Dossier médical partagé : quel intérêt pour les professionnels de la santé ?

PDF Imprimer Envoyer

Après 15 ans de péripéties, dont 2 ans d'expérimentation dans 9 départements français, le Dossier médical partagé (DMP) est généralisé sur l'ensemble du territoire national depuis le 6 novembre 2018. Gratuit, confidentiel et non obligatoire, ce carnet de santé numérique individuel est d'une grande aide pour les professionnels de la santé.

En effet, il permet de centraliser les données médicales d'un individu donné, lui assurant ainsi un suivi médical plus simple et plus efficace.

Le DMP : qu'est-ce que c'est et comment le créer ?

Initialement appelé Dossier médical personnel et rebaptisé Dossier médical partagé suite à la loi de modernisation du système de santé français, le DMP est en fait un carnet de santé électronique compilant toutes les informations médicales, anciennes et actuelles, d'un patient. Se destinant à toute personne affiliée à l'Assurance maladie, ce document est automatiquement alimenté par cet organisme à partir de l'historique des soins et traitements remboursés des 24 derniers mois.

Depuis le printemps 2019, il inclut également les directives anticipées du patient. Et à partir de 2020, il sera enrichi de manière progressive et intégrera un carnet de vaccination ainsi que des données structurées. Il pourra par ailleurs être alimenté via des objets connectés.

Le patient peut créer un DMP tout seul. Cependant, il peut également demander de l'aide auprès d'un professionnel de la santé. Pour ce faire, le professionnel de la santé – le médecin traitant, le médecin spécialiste, ou encore le pharmacien – peut utiliser un logiciel médical compatible dédié comme ceux disponibles sur https://www.cegedim-logiciels.com. Dans les deux cas, le consentement du patient ainsi que son numéro de sécurité sociale et sa carte vitale seront indispensables.

D'après la Cnam, la création d'un DMP ne prend pas plus de 30 secondes.

Quels sont les avantages du DMP pour les professionnels de la santé ?

Pour le patient, le DMP est la promesse d'une meilleure prise en charge médicale ainsi que d'une limitation des risques d'interactions médicamenteuses et des prescriptions d'examens redondants.

Pour les professionnels de la santé, l'intérêt de la DMP réside dans la facilitation et la simplification de la coordination des soins grâce à la traçabilité de l'information. Il permet également de rendre plus crédible la communication avec le patient et par ailleurs de respecter le droit du patient à être informé sur son état de santé réel.

Dans le cadre du suivi de patients atteints d'une maladie chronique ou de pathologies multiples, ce document électronique permet de rendre plus fiables le parcours de soins et les pratiques pluridisciplinaires, mais aussi de soutenir la décision diagnostique et thérapeutique. La DMP est également d'une grande utilité dans certaines situations, notamment lors d'une première consultation chez un médecin, une hospitalisation et bien sûr toute situation d'urgence.

Pour rappel, seuls les professionnels de santé autorisés par le patient peuvent accéder au DMP de ce dernier. Toutefois, le médecin régulateur du Samu peut lui aussi y avoir accès. En dehors de ces cas, l'accès non autorisé de la part d'un professionnel de la santé à un DMP d'un patient est passible d'une amende, voire d'une peine d'emprisonnement.